TSMC passe à la « production à risque » pour satisfaire les demandes de puces de l'industrie automobile
 

En accord avec son gouvernement et les constructeurs automobiles, TSMC a mis la priorité sur les puces dédiées à l’automobile. Et a accéléré la cadence de production en mode « Super-hot run » qui fait baisser les rendements et augmenter les coûts.

Votre opinion

Postez un commentaire