Passer au contenu

Trois cartes graphiques dernier cri : jeu en 3D, TV et vidéo sont enfin réunis !

Véritables magnétoscopes numériques, ces nouvelles cartes graphiques concilient jeu en 3D, télévision et montage vidéo pour moins de 2 500 F !

La première génération de cartes graphiques tout-en-un est disponible ! Jusqu’alors, il fallait installer sur son PC deux ou trois cartes additionnelles pour le transformer en magnétoscope numérique, regarder la télévision, effectuer du montage vidéo et jouer en 3D. Toutes ces fonctions sont accessibles grâce aux puissants processeurs graphiques qui équipent ces cartes multifonctions. Côté 3D, ATI propose sa puce Radeon sur sa All-in-Wonder Radeon ; Matrox, sa puce G450 sur sa Marvel G450 eTV ; Asus, la GeForce 2 MX, de nVidia, sur sa V7100 Deluxe Combo.

Regarder la télé en différé

A nos tests de rapidité (avec les jeux Quake III et Evolva), seule la carte de Matrox s’est montrée décevante. Les deux autres offrent une fréquence de rafraîchissement très confortable : plus de 45 images par seconde dans une définition de 1 024 x 768 points. Aucun ralentissement n’est visible lors des scènes d’action.Reliées à votre antenne ou au câble, ces cartes permettent de recevoir des émissions de télévision. Et, sur le papier, elles disposent d’une fonction inédite : le suivi en différé d’un programme, sur le PC ou le téléviseur (celui-ci étant raccordé à la carte). D’un clic, l’utilisateur passe en pause ; l’émission s’enregistre alors sur son disque dur au format MPEG-2. Une vingtaine de minutes occupe un espace de 1 Go. Il reprend le cours du programme où il l’avait laissé. Il le verra bien sûr avec un léger décalage. Au fur et à mesure qu’il regarde, l’enregistrement continue et ce qu’il a visualisé est effacé. Il peut aussi reprendre le fil du direct.Ce suivi en différé était jusqu’alors réservé aux magnétoscopes numériques (comme le TiVo disponible au Etats-Unis pour environ 4 000 F soit 610 ?). Il nécessite un PC puissant, car il repose sur un logiciel et ne fait pas intervenir la puce graphique. Un processeur à 600 MHz et un disque dur rapide (7 200 tr/min) s’avèrent indispensables pour éviter une désynchronisation du son et de l’image. Ces cartes multifonctions permettent aussi de programmer des enregistrements comme sur un magnétoscope de salon. Mais elles n’offrent pas la possibilité de regarder une chaîne et d’en enregistrer une autre, puisqu’il n’y a qu’un seul tuner TV.Pour les trois modèles testés, nous avons apprécié la simplicité des interfaces d’accès aux multiples fonctions vidéo (mosaïque de chaînes, capture d’images ou de séquences, visualisation en différé…). Enfin, les entrées et sorties vidéo permettent de capturer et de manipuler des séquences tournées avec des caméscopes analogiques, et de réaliser des montages pour des magnétoscopes VHS. Le montage numérique est également permis (MiniDV), sous réserve que votre PC dispose d’un connecteur FireWire/IEEE 1394. Notons que chaque constructeur fournit, avec sa carte, un logiciel de montage de bonne facture. De vraies tout-en-un pour environ 1 000 F (152 ?) de plus qu’une carte graphique ordinaire !


Antoine Besse