Tiscali avale LibertySurf, pourquoi ?

La prise de contrôle de LibertySurf à hauteur de 72,94 %, le 8 janvier dernier, par l'italien Tiscali est évidemment motivée par la course à l'audience de portail. Mais elle répond également à une logique industrielle de services IP.