Thierry Kinderstuth : " Les outils ont des défauts "