SolarWinds : ses failles ont également été exploitées par des hackers chinois
 

Des pirates chinois ont utilisé une faille dans un logiciel de SolarWinds pour pirater les systèmes du National Finance Center, une administration qui gère la paie des fonctionnaires de l’État fédéral américain.

Votre opinion

Postez un commentaire