Siemens cède ses téléphones mobiles au taïwanais BenQ

Le groupe allemand renonce à la fabrication de téléphones portables et prend 2,5 % du capital de BenQ, ex-filiale du groupe informatique taïwanais Acer.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Marzolf
    Marzolf     

    Nokia y viendra comme les autres. C'est une question de temps.

    Quant à Sendo, il est surtout focalisé sur le marché britannique, il est un peu moins concerné...

  • GilGaMuSh
    GilGaMuSh     

    Après Philips, Alcatel, c'est maintenant Siemens...
    Et demain? Je rappel qu'il ne reste plus que 3 grands constructeurs européens : Sagem, Sendo, et Nokia.
    Sendo on en entend plus parlé. Sagem pourra toujours se contenter du marché français. Quand à Nokia, il est menacé par l'arrivée en force des fabricants asiatiques et corréens : Samsung, LG, BenQ etc...

Votre réponse
Postez un commentaire