Responsabilité des hébergeurs : le Sénat pourrait remettre en cause les amendements Bloche

Dans le cadre de l'examen du projet de loi relatif à la liberté de communication, l'Assemblée nationale décidait, le 27 mai, que les prestataires Internet ne seraient plus responsables du contenu hébergé ou transitant sur leurs serveurs. Le Sénat pourrait remettre en cause ces dispositions.

Votre opinion

Postez un commentaire