Réalité virtuelle : et si un jour on pilotait son casque rien qu'en souriant ?
 

La navigation dans la réalité virtuelle est parfois un peu laborieuse. Samsung a imaginé une façon de la rendre plus fine en se servant des signaux biométriques du visage.

Journaliste

Votre opinion

Postez un commentaire