Payer le surfeur fidèle

Après l'Internet gratuit, voici le GP2S (Get Paid To Surf) : la navigation qui rémunère. Près de 4 millions d'Américains surfent déjà sous le contrôle de ces sociétés, qui débarquent en force en Europe.