Paradis pavé de mauvaises intentions

Paradis pavé de mauvaises intentions
 

Quand Microsoft jure de cesser ses déloyales pratiques, le pire est toujours à craindre. Il en va également ainsi pour les dictateurs repentis, les gangsters en retraite et les multinationales pétrolières : on ne prête qu'aux riches. Et Microsoft a les moyens.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire