Palamida repère les sources libres

Le logiciel de la start-up repère les portions de code liées à des licences open source. Il limite ainsi les risques d'usage illégal.

Votre opinion

Postez un commentaire