Noms de domaine : l'Europe patine

Une fois n'est pas coutume, ce sont nos voisins européens qui marquent le pas. Certes la progression n'est pas enrayée, mais la croissance commence à ralentir, avec seulement 95 577 domaines supplémentaires. Il est encore trop tôt pour dire si ce relâchement est durable.

Votre opinion

Postez un commentaire