Nokia n'est plus à l'abri des mauvaises surprises