Nasdaq : Nokia et SAP à la rescousse

Akamai, Nokia, SAP ou Symantec le prouvent : il est encore possible de présenter des comptes susceptibles de plaire au marché. Le Nasdaq en a profité, qui enregistre une hausse de 1,5 %.

Votre opinion

Postez un commentaire