(Mise à jour) Internet Explorer et Mozilla victimes d'usurpation d'adresse

Microsoft corrige une vulnérabilité dans Internet Explorer, près de deux mois après sa découverte. La faille permettait de maquiller l'adresse Internet affichée par le navigateur.