Microsoft, comme si de rien n'était

Microsoft, comme si de rien n'était
 

Nos colonnes ont déjà rendu compte d'un débat sur l'utilité ou non de multiplier les fonctions des logiciels - il s'agissait de Microsoft, en l'occurrence...

Votre opinion

Postez un commentaire