Mannesmann dévoile sa dot avant son mariage avec Vodafone

Les résultats 1999 du conglomérat allemand ont de quoi plaire à Vodafone, son nouveau propriétaire : les télécoms progressent de 93 %, à 60 milliards de francs. Soit largement plus que les chiffres annoncés début janvier pour contrer l'OPE hostile de l'opérateur de téléphonie mobile anglo-américain.

Votre opinion

Postez un commentaire