Madame Fiorina trinque, les salariés paient

C'est en trinquant au champagne que Madame Fiorina, patronne de HP, annonçait à la fois l'achat de Compaq et, dans la foulée, sans précautions oratoires, la suppression supplémentaire de quinze mille emplois.