Licenciements : la valse continue

Au total, près de 40 000 personnes perdront leur travail chez Ericsson et Nortel Networks cette année. Les constructeurs mettent l'accent sur la rationalisation des coûts et le développement stratégique, sans livrer les détails des plans de licenciement.