Les viticulteurs français contraints à l'individualisme

Peut-on imaginer dans le secteur du vin, une grande place de marché qui ne soit pas française? Celle-ci pourrait bien être italienne ou américaine si les professionnels français ne s'unissent pas rapidement.

Votre opinion

Postez un commentaire