Les sanctions contre Microsoft en débat

Le bureau antitrust se rend à la Maison Blanche Le démantèlement semble vraisemblable