Oracle donne une suite à son PGI