Les logisticiens boudent encore le net

Seules 14 % des sociétés françaises estiment qu'internet peut jouer un rôle majeur dans la gestion et le suivi de leurs commandes. Une réticence pénalisante à terme.