Les gestionnaires de noms de domaine croisent le fer avec l'Icann

L'Afnic et les autres gestionnaires de noms de domaine européens souhaitent contractualiser leurs relations avec l'Icann, en contrepartie des sommes qui lui sont versées. L'association de droit américain fait la sourde oreille.

Votre opinion

Postez un commentaire