Les géants japonais de l'électronique licencient en masse

Toshiba et Hitachi s'apprêtent à supprimer chacun environ 20 000 emplois. Une conséquence du ralentissement mondial du marché de l'informatique et des télécoms.