Internet
 

La pénurie d’adresses iPv4 pourrait survenir dès l’année prochaine. L’association AOTA a interpellé hier le gouvernement pour qu’il préserve l’équilibre concurrentiel.

Votre opinion

Postez un commentaire