Les éditeurs de jeux vidéo à l'abordage des pirates du peer-to-peer

Après AOL, Free. Un nouvel internaute vient de se voir demander de retirer des fichiers illégaux mis en ligne. Mais, cette fois, l'ayant droit outragé a révélé son identité.