Avec 20,7 milliards d'euros de pertes, France Télécom préfère parler de l'avenir

L'opérateur a annoncé une perte nette d'un niveau historique et un endettement de 68 milliards d'euros. Les années 2003-2005 sont placées sous le signe du redressement.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire