Les consommateurs privés du droit à l'interopérabilité