Le MIT a peut-être résolu le principal frein au développement des réacteurs à fusion nucléaire

Cet aimant, construit à partir de supraconducteurs, a été conçu et construit par Commonwealth Fusion Systems et le Plasma Science and Fusion Center (PSFC), du MIT. Il a battu un record en établissant un champ magnétique de 20 Tesla, en faisant le plus puissant aimant pour confiner une fusion au monde.
 
Cet aimant, construit à partir de supraconducteurs, a été conçu et construit par Commonwealth Fusion Systems et le Plasma Science and Fusion Center (PSFC), du MIT. Il a battu un record en établissant un champ magnétique de 20 Tesla, en faisant le plus puissant aimant pour confiner une fusion au monde. -

Saint Graal rêvé, car promesse d’énergie propre « infinie », la fusion a peut-être franchi un cap le week-end dernier, au sein du Massachussetts Institute of Technology. Des chercheurs ont testé un nouveau type d’aimant pour confiner le plasma en fusion et produire plus d’énergie que consommée.

Journaliste