Le hacker anglais des armées américaines menacé d'extradition

Gary McKinnon est accusé d'avoir infiltré des systèmes informatiques militaires américains dans des proportions inédites. Un tribunal londonien doit décider de son extradition.