L’opérateur satellite accumule les dettes. Il espère tirer profit de la vente de certaines fréquences qui seront réallouées à la 5G.