Le décisionnel continue de sourire à Business Objects