L'affaire de Microsoft ouvre une nouvelle ère du piratage

L'attaque contre le réseau Intranet de Microsoft a été effectuée par l'intermédiaire d'un virus "vers de Troie". Les codes source de Windows et d'Office auraient été atteints. Les experts craignent une généralisation des "casses informatiques".

Votre opinion

Postez un commentaire