L'affaire de Microsoft ouvre une nouvelle ère du piratage

L'attaque contre le réseau Intranet de Microsoft a été effectuée par l'intermédiaire d'un virus "vers de Troie". Les codes source de Windows et d'Office auraient été atteints. Les experts craignent une généralisation des "casses informatiques".