L'Administration souffle le chaud et le froid sur la signature électronique

Les appels d'offres publics s'enlisent faute d'interopérabilité et de crainte que Certplus prenne trop de poids.

Votre opinion

Postez un commentaire