La TV de rattrapage soigne son image