La présidentielle “ twitterisée ”