La loi de Moore, clé de voûte de l'édifice

Gordon Moore, en 1965, énonçait que le nombre de transistors sur une puce doublerait tous les deux ans. Un principe suivi par Intel : son Pentium 4 en contient aujourd'hui 42 millions !