La justice britannique refuse finalement d'extrader Julian Assange vers les États-Unis

Le fondateur de Wikileaks Julian Assange le 1er mai 2019, depuis le van de la prison qui l'amène au tribunal à Londres. - Daniel Leal-Olivas - AFP
 
Le fondateur de Wikileaks Julian Assange le 1er mai 2019, depuis le van de la prison qui l'amène au tribunal à Londres -

Outre-Atlantique, Julian Assange se trouve sous le coup de poursuites lancées sous la présidence de Donald Trump. Un recours est encore possible. 

Votre opinion

Postez un commentaire