La crise rattrape le distributeur Avenir Telecom

Pour faire face au ralentissement du marché, Avenir Telecom va supprimer un poste sur trois. Maltraité en Bourse, où il pèse moins du double que ses fonds propres, le premier distributeur français de téléphones mobiles compte rebondir. Cible potentielle ?