Internet peine à s'imposer comme outil de formation