Internet mobile : la fin des chimères

Revenus surestimés, coûts minorés... La transition vers les nouveaux réseaux de téléphonie mobile est bien mal engagée. Mais la dévaluation de l'abonné a peut-être atteint un plancher.