INTEL S'EN REMET À HP POUR VISER LES ISP