I-mode, le choix personnel du président Bouygues

Le patron du troisième opérateur mobile français se risque à importer le modèle de l'internet nomade à la japonaise.

Votre opinion

Postez un commentaire