Hewlett-Packard menacé de rendre les aides publiques