Logo Google
 

La société reconnaît avoir reçu une demande de documents émanant du ministère de la Justice. Le prélude à une vaste série d’investigations aux Etats-Unis contre les géants de la Silicon Valley.

Votre opinion

Postez un commentaire