George Bush, nouvelle victime du Google Bombing

En tapant ' miserable failure ' dans Google, les internautes ont la surprise d'être redirigés vers le site de la Maison Blanche. Pour arriver à leur fin, les auteurs de ce détournement ont simplement tiré parti du fonctionnement du moteur de recherche.