Fizzer s'en prend aux utilisateurs de Kazaa

Depuis le 8 mai, le ver Fizzer se propage par l'intermédiaire du réseau Kazaa et du courrier électronique. Il est capable d'enregistrer les informations saisies sur le clavier des ordinateurs infectés pour les restituer aux pirates.