Facebook veut savoir si vous êtes énervé(e), et ce n’est pas pour rien
 

Après l’avoir fait pour les publications puis les conversations Messenger, Facebook permet à ses utilisateurs de mieux exprimer leurs sentiments à propos des commentaires. De quoi en apprendre encore plus sur eux.

Votre opinion

Postez un commentaire