Euro : les PME doivent prévoir une marge de sécurité

Peu d'entreprises sont déjà totalement passées à l'euro. Beaucoup pensent avoir suffisamment préparé le terrain. La pratique montre que l'opération n'est pas toujours si aisée.

Votre opinion

Postez un commentaire